Actualité Forfait /

Free Mobile : un réseau peu performant pour Internet

Free Mobile Relation Client 2012

On se souvient des nombreux problèmes rencontrés par les abonnés de l’opérateur Free Mobile pour passer des appels téléphoniques aux heures de pointe. S’ils semblent réglés, le réseau de l’opérateur mobile continue à se montrer peu performant en matière d’Internet.

Une étude du magazine Capital s’est intéressée aux performances des réseaux d’Orange, SFR et Bouygues Telecom en matière d’Internet. Elle montre des disparités importantes entre les différents opérateurs mobiles. Et c’est Free Mobile qui en fait les frais…

D’un point de vue méthodologique, l’étude repose sur 3692 tentatives de téléchargement d’un fichier de 2 Mo entre le 24 et le 30 mai, avec l’application Mobispeed sur Android.

Le débit Free Mobile 10 fois inférieur à celui de Bouygues Telecom

Hommage à l’esprit provocateur de Free ou non, toujours est-il que l’équipe de Capital a décidé de se livrer à ses tests devant l’entrée de la Villa Montmorency, où réside Xavier Niel, mais aussi d’autres fortunes comme Vincent Bolloré ou Alain Afflelou. Autant dire que l’on est en droit d’espérer que la zone est bien couverte.

Malheureusement pour Free Mobile, le débit le plus faible constaté par l’application Mobispeed est le sien, avec seulement 0,25 mégabit par seconde. Sosh affiche quant à lui 1,85 mégabit par seconde, et Bouygues Telecom 2,54.

Le transfert de fichier pose problème aussi

En plus d’être relativement lent, le transfert de fichier pose lui aussi problème. Capital prend l’exemple du transfert d’un fichier de 2 Mo. Free Mobile affiche alors un taux d’échec de 10 %, contre seulement 1 % pour Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Et l’itinérance n’y est pour rien puisque ce taux se vérifie que l’on utilise l’une ou l’autre antenne.

Le réseau de cuivre responsable ?

Ces différences sont expliquées par le magazine Capital de deux manières. D’abord, bien entendu, la saturation des passerelles d’interconnexion entre Free Mobile et Orange est en cause. Mais, lorsque seules les antennes Free sont concernées, il semblerait que le problème provienne d’un réseau déployé à moindre frais.

En effet, alors que SFR, Orange et Bouygues tendent à généraliser le réseau en fibre optique, la plupart des antennes Free mobile sont reliées au cœur de réseau par des câbles de cuivre ADSL. Les freenautes doivent alors se partager un débit qui peut descendre jusqu’à 10 Mbits/s, contre 21 à 42 Mbits/s chez les concurrents !

Guillaume PERIS

Article sur l'Actualité Forfait, rédigé par l'équipe rédactionnelle de ChoisirSonForfait.com
Suivez les dernières actualités forfaits, mobile et internet sur notre page Google+
Derniers articles