Actualité Forfait /

Les hotlines des opérateurs mobiles bientôt payantes ?

Le gouvernement réfléchit à rendre les hotlines payantes

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, se montre particulièrement intéressé par le marché de la téléphonie mobile. Pour sauvegarder l’emploi du secteur, il envisagerait de réinstaurer les hotlines payantes.

Alors que plusieurs opérateurs mobiles envisagent des suppressions d’emplois à plus ou moins court terme, à l’image de Bouygues Telecom, le gouvernement cherche à redynamiser la politique salariale du secteur. Après avoir accusé Free Mobile de tous les maux, Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin, le ministre déléguée en charge du Numérique, envisagent cette fois de rendre les hotlines des opérateurs mobiles payantes.

Des hotlines payantes mais relocalisées en France

Alors que les hotlines des opérateurs mobiles sont gratuites depuis 2008, le gouvernement envisage de revenir sur cette gratuité. Les revenus supplémentaires engendrés auraient pour contrepartie une relocalisation des centres d’appels en France.

La condition à remplir pour rendre sa hotline payante sera que l’abonné ne soit pas redirigé vers un serveur vocal. Cela pourrait conduire à la coexistence d’une hotline gratuite et d’une hotline payante. Une situation qui manquerait de clarté, en plus de faire régner un sentiment désagréable.

Il n’est en effet pas certain que les abonnés apprécient de payer lorsqu’ils rencontreront un problème pour utiliser un service qu’ils payent déjà… Surtout pour créer une poignée d’emplois plus ou moins précaires…

Vers une disparition de la loi Châtel

Mais le gouvernement n’en reste pas là. Au contraire, il avance d’autres idées pour dynamiser le marché. Ainsi, le climat concurrentiel qui règne depuis l’arrivée de Free Mobile pourrait faire un pas en arrière avec l’éventuelle disparition de la loi Châtel.

Cette loi qui permet de casser au bout de 12 mois un engagement de 24 mois, moyennant un quart de la valeur des mensualités restantes pourrait ainsi disparaître. Une réaction à la multiplication des offres sans engagement.

Deux réformes qui vont peut-être dans le sens de l’emploi, mais au détriment des millions d’abonnés mobiles en France, qui risquent de voir le coût annuel de leur usage augmenter substantiellement…

Guillaume Peris

Article sur l'Actualité Forfait, rédigé par l'équipe rédactionnelle de ChoisirSonForfait.com
Suivez les dernières actualités forfaits, mobile et internet sur notre page Google+
Derniers articles