Actualité Mobile /

Procès : Apple abuserait-il de Freemiums ?

Apple fait les frais d’une class action (recours collectif en français), et devra répondre de sa politique tarifaire concernant les "Freemiums", des applications gratuites en pleine controverse. Le célèbre constructeur d’iPhone est accusé d’abuser d’options payantes malgré l’aspect gratuit des logiciels mis en avant sur l’App Store.

Le piège des Freemiums

Alors qu’en 2012 on dénombre plus de smartphones sur terre que d’êtres humains, Apple surfe sur le succès de l'iPhone et l'iPad, et n’est pas en reste sur les applications mobiles gratuites qui vont avec. Appelées "Feemiums", le téléchargement de celles-ci est gratuit, mais tout upgradage ou débridage est payant. Le problème est que de nombreux abonnés ne savent même pas que certains services leurs seront facturés…

C’est le cas d’une petite américaine de 9 ans qui jouait à Smurf’s Village (le village des Schtroumpfs), et qui en passant les niveaux de jeux, a téléchargé pour 200 $ d’achats "in app" (achats intégrés). Le tout alors que l’application elle-même était censée être gratuite.

Apple, seul contre le reste des victimes

Le père de la fillette, Garen Meguerian, a décidé de poursuivre en justice Apple. Il  a lancé une class action contre le constructeur, acceptée en octobre 2011 par le juge du tribunal de San José, Edward Davila.

Coup dur pour Apple qui devra, selon la définition d’une class action, répondre désormais de toutes les accusations des clients qui se jugent victimes des mêmes abus. Les plaintes risquent donc de se multiplier et le montant des indemnisations, de vite grimper !

Des consommateurs avertis ?

Pour sa défense, Apple a rétorqué qu’il incombait aux parents d’être davantage vigilants sur l’utilisation de leur smartphone par leurs enfants. Un argument qui n’a pas été retenu par le tribunal, notant que l’App Store conserve en mémoire le mot de passe pendant 15 minutes. Suffisamment longtemps donc pour que des petites mains usent du pavé tactile…

Si l’enjeu est de taille, c’est parce que le problème ne concerne pas seulement le jeu Smurf’s Village, mais l’ensemble des applications de type Freemium, autrement plus d'un million de logiciels recensés dans l’interface Apple. Les cas seraient nombreux …  Au Royaume-Uni, un autre père de famille aurait frôlé l’arrêt cardiaque en ouvrant sa facture : 1500 £ de hors-forfait grâce (décidément) aux heures de jeux de sa fille.

Vous vous sentez subitement mal ? Vérifiez dès maintenant que vous n’ayez pas vous-aussi fait les frais d’une erreur d’inattention !

Le recours fréquent aux Freemiums, véritable manne pour Apple dont l’App Store se classe n°1 des téléchargements, manque donc de transparence. La procédure judiciaire,  toujours en cours, devrait obliger la marque à davantage préciser les modalités de ses applications dites « gratuites ».

Audrey BOUSSEYROL

Article sur l'Actualité Mobile, rédigé par l'équipe rédactionnelle de ChoisirSonForfait.com
Suivez les dernières actualités forfaits, mobile et internet sur notre page Google+
Derniers articles